Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 jeunes-orthodoxes-isere

jeunes-orthodoxes-isere

Nous proposons de vous informer sur l’actualité orthodoxe en Isère et dans le monde entier, d'expliquer la doctrine orthodoxe et la différence entre notre foi orthodoxe et celle des autres.


CHYPRE : Un évêque orthodoxe et quatre députés européens arrêtés dans la partie Nord de Chypre

Publié par jeunes-orthodoxes sur 15 Mars 2011, 09:18am

carte-chypre.png
 
Un évêque de l'Eglise orthodoxe de Chypre et quatre députés européens qui faisaient partie d'une délégation de onze personnes, venus constater l'état de destruction des églises orthodoxes dans la partie Nord de Chypre sous contrôle turc, ont été arrêtés, dans la matinée du 12 mars dernier, à Famagouste. Selon l'agence chypriote-grecque CNA, les " forces d'occupation turques " ont procédé à ces arrestations " dans la cour de l'église d'Agia Zoni ", alors qu'ils examinaient la situation de cette église située dans le quartier de Varosha, une zone militaire interdite d'accès. Dans un communiqué, les autorités militaires chypriotes-turques ont confirmé ces arrestations et accusé l'un des Chypriotes-grecs d'avoir " intentionnellement " mené les membres de la délégation dans la zone militaire " sous l'excuse de leur montrer sa maison ".  Participaient à cette délégation, entre autres, l'évêque Porphyre de Néapolis, qui dirige le bureau de l'Eglise orthodoxe de Chypre auprès de la Commission européenne à Bruxelles, et quatre parlementaires européens, deux Polonais dont Jaroslav Walesa, fils de l'ancien président Lech Walesa, et deux Chypriotes-grecs. Tous les membres de la délégation ont été libérés le jour même, à l'exception des deux eurodéputés chypriotes-grecs. Selon un correspondant de l'AFP, les deux députés chypriotes-grecs ont finalement été libérés le lendemain, après le paiement d'une amende. Dénonçant ces arrestations, un porte-parole du gouvernement chypriote-grec, Stéphane Stephanou, a déclaré dans un communiqué, cité par l'AFP : " Cette action illégale, qui montre ce que l'occupation signifie, ébranle et dynamite les efforts pour parvenir à une solution de la question chypriote ". Chypre est divisée depuis le 20 juillet 1974, lorsque la Turquie a envahi le nord de l'île en réaction à un coup d'Etat fomenté par des nationalistes chypriotes-grecs soutenus par Athènes pour rattacher le pays à la Grèce. Selon l'Eglise orthodoxe de Chypre, plus de cinq cents églises de la zone nord ont été pillées depuis 1974, leurs fresques détruites, leurs icônes vendues au marché noir, et de nombreux sites archéologiques ou culturels laissés à l'abandon.
 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents