Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 jeunes-orthodoxes-isere

jeunes-orthodoxes-isere

Nous proposons de vous informer sur l’actualité orthodoxe en Isère et dans le monde entier, d'expliquer la doctrine orthodoxe et la différence entre notre foi orthodoxe et celle des autres.


Grande bénédiction des eaux aux saintes Theophanies à Grenoble et à Bunia-Congo

Publié par jeunes-orthodoxes sur 10 Janvier 2016, 15:04pm

Père Gerasimos à Grenoble, et les chantres Elefter et Delphine de la paroisse saint Georges à Grenoble, et puis le Père Archimandrite Timothée de la paroisse saint Nicolas à Bunia-Congo
Père Gerasimos à Grenoble, et les chantres Elefter et Delphine de la paroisse saint Georges à Grenoble, et puis le Père Archimandrite Timothée de la paroisse saint Nicolas à Bunia-Congo
Père Gerasimos à Grenoble, et les chantres Elefter et Delphine de la paroisse saint Georges à Grenoble, et puis le Père Archimandrite Timothée de la paroisse saint Nicolas à Bunia-Congo

Père Gerasimos à Grenoble, et les chantres Elefter et Delphine de la paroisse saint Georges à Grenoble, et puis le Père Archimandrite Timothée de la paroisse saint Nicolas à Bunia-Congo

Habituellement le 5 Janvier, vers la fin de la Liturgie de saint Basile, après la prière de derrière l'ambon, ou bien le 6 Janvier, après la divine Liturgie, on se rend en procession, avec cierges et encens, là où se trouvent les eaux à bénir, que ce soit la mer, un cours d'eau, une fontaine, le baptistère ou, plus généralement, un bassin posé sur une table au fond de la nef ou du vestibule intérieur de l'église. 


La bénédiction des eaux rafraîchit le souvenir du baptême. La sainte Eau bénite est bue huit jours de suite, le matin, avant le petit-déjeuner, avant le pain béni. En général, le pain béni est mangé avant l'eau bénite. Mais maintenant, elle est bue chaque jour, à partir d'aujourd'hui avant le pain béni. Pourquoi huit et pas sept ? C'est parce que par le Baptême nous sommes conduits à la vie éternelle, dans l'amour, la lumière, la bénédiction et la paix de la Très Sainte Trinité. 


Huit est le chiffre d'éternité, dans la signification spirituelle des Pères de l'Église. C'est le chiffre d'éternité et d'infini. Cela signifie que la bénédiction reçue par le Baptême et la sainte Eau bénite est une bénédiction qui ne se réfère pas seulement à la vie terrestre, à savoir être heureux ici, sur la terre, mais c'est aussi une bénédiction donnant un avant-goût de la joie dans le Royaume de Dieu, du Fils et du saint Esprit.

 

sources: explications du Primat de l'Église Orthodoxe roumaine, le Patriarche Daniel 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents